Viens avec moi au Marché du Soleil, On y déniche des merveilles …

“Tu verrais la joncaille, les perles et les diamants, Des sourires en pagaille, un peu tous les accents. Ça sent le poulet frit sous la vieille sono, Elle joue parfois du Chaabi, il fait toujours beau…” Au Marché du Soleil, Massilia Sound System.

Pour ce nouvel épisode de notre série de l’été 2018 consacrée à nos marchés marseillais préférés, on vous embarque à la découverte d’un marché emblématique du “Marseille Cosmopolite” : le Marché du Soleil.

Le Marché du Soleil : plus qu’une ambiance, une atmosphère

Près de la Porte d’Aix, au milieu de la rue Camille Pelletan, îlot du Bon Pasteur, attendez-vous à un dépaysement total en pénétrant dans le Marché du Soleil. Dans cette ville géographiquement et historiquement proche de l’Afrique du Nord c’est un véritable souk oriental qui s’offre à vous. Vous  y trouverez toutes sortes de produits orientaux :  des aliments pour la cuisine orientale, des colorations pour les cheveux, des tissus, des robes de mariée, des théières, des costumes, du linge de maison et tout cela bien entendu à des prix plus qu’attractifs.  Le marché du Soleil,  une véritable invitation au voyage…

On y vient de partout ; que ce soit de Marseille, Aix-en-Provence, Arles, que des autres bords de la Méditerranée. Toute la journée tant du côté des commerçants que des clients, on s’affaire, on parlemente, on négocie sévère, on emploie. Mais n’allez pas croire que l’on vient seulement pour commercer … Non on y vient aussi pour échanger, s’occuper, discuter, palabrer,  juste respirer, pour vivre le quartier.

Ainsi, loins de n’être qu’un simple marché commercial il faut voir dans le Marché du Soleil, un véritable objet économique, urbain et culturel qui rythme la vie de tout un quartier.

2008, Tout un quartier en émoi 

Alors lorsqu’en juin 2008, un incendie le ravage, c’est tout un quartier qui est en émoi. D’autant plus lorsque – faute d’un accord entre le propriétaire, la commission de sécurité et les commerçants – sa réouverture se fait incertaine.

Les habitants s’étonnent, dès lors, du manque de soutient de la ville, puisque c’est la mairie elle-même qui est à l’origine de la création du marché. Une idée née fin des années 1980, de l’ancien maire socialiste Robert Vigoureux pour répondre à la problématique des commerçants qui exerçaient à l’époque dans la rue, à même le sol.

Marché du soleil combat

Pendant des années après l’incendie, le bâtiment touché par un arrêté de “péril imminent” est “juridiquement fermé”. Toutefois, une tolérance de longue durée est consentie après les travaux rapidement engagés par les commerçants  pour remettre en état leur outil de travail. Mais cette situation est plus que précaire pour des commerçants risquant d’être expulsés à tout moment.

 

Une décennie plus tard,  le Marché du Soleil, pourtant chanté par le groupe marseillais Massilia Sound System comme emblème de la cité phocéenne, peine toujours à panser ses plaies.

 

Pour continuer à vous balader sur les marchés marseillais, c’est par ici 

Pour une visite promenade dans Marseille  avec nos guides, n’hésitez pas à nous contacter 

 

 

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*