Il est frais mon poisson, il est frais !

S’il ne fallait en présenter qu’un ça serait celui-là … le marché au poisson de Marseille ! L’épisode 3 de notre série de l’été à la découverte de nos marchés marseillais préférés nous y entraine… suivez-nous !

Quasi tous les matins se tient quai de la Fraternité (sur le Vieux-Port) le marché au Poisson. Loin de n’être qu’un folklore pour touristes en goguette le marché au poisson relève à Marseille de l’institution historique.

La Criée : de la comédie des poissonnières à la comédie des acteurs 

De 1909 à 1976, au petit matin chaque jour le coeur de Marseille bat au rythme de la Criée du Quai de Rive Neuve.

Dans ce haut lieu de la gouaille marseillaise – dans ce qu’elle a de plus typique -, les poissonnières, personnages “pagnolesques” s’il en est,  jouent les actes de leur pièce préférée : “il est frais mon poisson, il est frais !”. Et pas la peine d’attendre très longtemps pour comprendre ce que le mot Criée veut dire. Dès l’instant où les poissonnières de la ville pénétrent  dans la Criée on peut le comprendre parfaitement…puisque ça discute, ça se dispute, ça donne de la voix autour des casiers de poissons pêchés il y a quelques heures tout près de là. Marseille possède en ses limites des “villages” (ou quartiers) pour lesquels la pêche compte beaucoup. Ainsi Mazargues au sud ou l’Estaque au nord alimentent pendant longtemps la ville en poisson .

Dans ce théâtre (avant l’heure), tout le monde se connaît et joue son rôle à la perfection. Pour donner vie à leur personnage on les affuble presque tous de surnoms. On trouve ainsi un Monsieur Herbe qui fournit les algues nécessaire à la poissonnière, un M. Tino Rossi sans doute pour sa voix, une Mme Pizza du nom de sa marchandise qui permet aux marayeurs comme aux poissonnières de reprendre des forces au long de ce fastidieux travail nocturne.

Mais la figure la plus symbolique de ce marché, et la plus couleur locale pour évoquer les marseillaises dans leur ensemble reste la poissonnière ! La plupart du temps il s’agit de la femme d’un pêcheur qui vend le produit de la pêche de son mari. Ains le couple se partage le travail :

  • Au mari pêcheur, la pose des filets  la nuit
  • A la femme poissonnière, le soin d’écouler la fragile marchandise.

 

Selon l’ampleur de leur commerce, les poissonnières se concentrent à la Criée, ou se diffusent dans les quartiers voire dans les collines environnant la ville, où elles appâtent le chaland “au son de leur douce voix”…

 

 

 

En 1976, ce petit monde bigarré est prié de lever les voiles de la Criée du Quai de Rive Neuve et d’installer ses pénates dans les lieux plus fonctionnels de la Saumaty à environ 4 km au nord.

 

La sortie de scène des poissonnières, ne signe pas pour autant  “le baisser de rideaux” de la Criée .. bien au contraire, sur décision du maire de l’époque Gaston Defferre, l’édifice est transformé en Théâtre. De nouveaux acteurs font alors leur entrée ! La façade classée de la Criée de l’époque est conservée, et constitue une continuité pour le visage du Vieux-Port.  Elle est encore visible aujourd’hui.

Et aujourd’hui, ce marché aux poissons alors ? 

Si il faut bien l’avouer avec son déménagement,  le marché au poisson a un peu perdu de son romantisme baroque, le folklore lui existe toujours  … un peu plus loin sur le quai de la Fraternité, en plein coeur du Vieux-Port.

Marché aux poissons Marseille

Une dizaine de pêcheurs (quelque fois accompagnés de leurs femmes) y vendent le poisson de la nuit. De part sa position stratégique, et l’augmentation toujours croissante des touristes, le marché aux poissons est devenu une véritable attraction pour les vacanciers de passage. Est-ce que les pêcheurs y sont gagnants ? Pas vraiment,  puisque ces touristes sont plus enclins à photographier les pêcheurs qu’à acheter les poulpes, maqueraux, et autres soles présents sur leurs étals. Heureusement il reste encore quelques cuisiniers des restaurants alentours ou des habitués pour continuer à faire tourner le commerce !

Envie de faire une visite du Vieux-Port et de son mythique marché aux poissons ? N’hésitez pas à nous contacter !

Envie de découvrir d’autres marchés emblématiques de Marseille ? C’est par ici, dans notre série de l’été 2018

On vous souhaite de belles lectures et de belles découvertes

 

 

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*